Avant le déluge…D’articles

Mon premier article de Miss écolo responsable

Alors que l’on commence à voir des images de plus en plus frappantes et flagrantes des dégâts occasionnés par le réchauffement climatique, ou plutôt du manque de respect total de l’être humain pour le milieu dans lequel il vit et qui n’appartient pas qu’à lui, certains essayent à leur niveau et avec leur moyen d’arrêter ça.

J’ai toujours été une grande amoureuse de la nature. Il m’est arrivé d’être moqué par des amis parce que j’étais scandalisée chaque fois que je voyais une canette de coca jetée sur le bord de la route. L’argument le plus risible que l’on m’a donné ?

Si on ne jetait pas nos déchets sur les bords de route il n’y aurait personne pour les ramasser. Ça crée de l’emploi.

Oui vous ne rêvez pas !

Bon ça remonte à presque 20 ans maintenant, on peut se dire que depuis les mentalités ont changées. Mouais si on veut, on peut se rassurer comme ça.

Une anecdote plus ressente ?

Ta voiture c’est une vraie déchetterie !

Non ma voiture n’est pas une déchetterie mais n’habitant pas en ville et n’ayant donc pas des poubelles à tout les coins de rue, si j’ai un truc à jeter je le laisse dans ma voiture jusqu’à ce que j’aille me défaire de mes déchets à la benne.

Bon je suis quand même mauvaise élève car j’ai une voiture, mais ne l’utilisant que très peu, je covoiture pour emmener le petit à l’école et ne fais mes courses qu’une fois par mois, j’ai le droit au forfait petit rouleur par mon assureur. Et oui bien que vivant à la campagne j’évite au maximum mes déplacements, c’est une goutte d’eau dans l’océan me direz-vous, mais j’essaie, c’est déjà ça.

Et là vous vous dîtes mais quel est le but de cet article ? Le fait de jeter nos déchets sur la voie publique n’accentue en rien le réchauffement climatique. Et bien cet article n’est que la pointe de la partie visible de l’iceberg. Cet article va en amener d’autres, car niveau réchauffement climatique et évolution des mentalités, j’ai beaucoup à dire. Certains me comprendront, d’autres me suivront et d’autres seront totalement opposés voir choqués à ce qu’ils pourront lire dans mes prochains articles. Mais peu importe, le but n’est pas de faire le buzz ou d’être validé par une communauté mais de faire réfléchir ceux qui ne croient pas au réchauffement climatique ou encore ceux qui croient bien faire mais qui sont finalement manipulés par de faux slogans.

Pour finir cette article je vous invite à regarder un excellent documentaire :

Avant le déluge de Fisher Stevens avec Léonardo Dicaprio.

Image : http://commentvalaplanete.wordpress.com

Laisser un commentaire